Communiqué de presse du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Influenza aviaire hautement pathogène : un foyer détecté dans les Yvelines


Paris, le 19 novembre 2020


Après un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) détecté en Haute-Corse le 16 novembre, un nouveau foyer vient d’être confirmé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) dans une animalerie des Yvelines. Les analyses conduites ont révélé la présence du virus H5N8, identique à celui détecté en Haute-Corse, non transmissible à l’Homme. L’enquête épidémiologique se poursuit afin d’identifier les liens entre ces deux foyers et l’origine de la contamination.


Tous les oiseaux de l’animalerie des Yvelines ont été euthanasiés Comme en Corse, des zones de protection et de surveillance ont été mises en place autour du foyer.


En Corse, des abattages préventifs d’oiseaux ont été réalisés dans des basses-cours en raison de liens épidémiologiques établis avec le premier foyer identifié et donc de suspicions fortes de contamination.


Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, oeufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.
L’ANSES confirme par ailleurs le caractère non zoonotique de la souche H5N8 isolée en Corse.


Julien DENORMANDIE, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, appelle de nouveau l’ensemble des acteurs concernés, en particulier les animaleries, les transporteurs et les détenteurs particuliers de basses-cours à appliquer strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire. La mise en oeuvre de ces mesures est une condition indispensable pour limiter la propagation du virus et éviter au maximum qu’il atteigne les filières avicoles professionnelles.


Retrouvez les mesures de biosécurité à respecter par les professionnels et les propriétaires de basses-cours : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels

Préalablement au règlement, merci de bien vouloir créer un compte utilisateur ou de vous connecter, et préciser ensuite les personnes présentes à la JNV.

Connexion

 

La clinique de Trouville-sur-mer (Calvados) recherche, dès aujourd'hui, un(e) remplaçant(e) en canine, autonome, 3 jours par semaine, pour au moins 1 mois.

Jours à définir selon ses possibilités.

Contact: 0231814141

Cinq cas de tuberculose bovine ont été détectés en Normandie et autant de troupeaux ont été abattus au cours de l'année 2018. Une campagne de prophylaxie a été lancée dans l'Orne et le Calvados pour prévenir l'expansion de la maladie.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/tuberculose-bovine-touche-normandie-troupeaux-entiers-sont-abattus-1572374.html?fbclid=IwAR3E7v9yk2pgxpHk4Mot1VcFBNlVmMoeBSjrb83Qih0q49X4O0vPbNiH97I

L’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort veut envoyer tous les étudiants de 1ère année en stage dans une structure vétérinaire mixte, à minima bovine et animaux de compagnie.

Cela permettrait de leur faire découvrir précocement l'activité de praticien et de les envoyer en zone rurale.
L'objectif du stage serait de découvrir le travail mais aussi l'organisation de la vie au quotidien en dehors des grandes villes.
Pour cela, nous recherchons des vétérinaires qui ont envie de donner envie.

Le stage se déroulera la semaine du 27 janvier ou du 3 février 2020.

Par avance merci de nous faire savoir si vous souhaitez en accueillir : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous transmettrons rapidement au secrétariat de l’ENVA.

Merci pour votre mobilisation.